Auteur : Anne-Laure

Depuis son lancement, la mission de BLOOMROAD (et la mienne !) c'est de permettre aux entrepreneurs de bien vivre (de) leur entreprise en les aidant à être plus rentable. Je suis toujours en colère quand je vois des entrepreneurs qui font un bon chiffre d'affaires mais qui ne se paient pas (ou peu). Je trouve que lorsque l'on donne autant aux autres que le font la plupart des entrepreneurs, il est normal de pouvoir en vivre décemment.   La rentabilité il ne faut pas l'attendre demain, sinon elle ne viendra jamais. On peut être rentable à n’importe quel moment de la vie de son entreprise.   Contrairement aux idées reçues, cela n’est pas normal de ne pas pouvoir se payer même un tout petit peu dès que l’on fait du chiffre d’affaires.   Encore faut-il savoir comment s’y prendre… C'est justement mon métier. Et pour l'expliquer, j’ai beaucoup

Combien d’entrepreneurs sont bloqués à un niveau de chiffre d’affaires et se sentent victimes d’éléments extérieurs qui les empêchent d’atteindre leurs objectifs ambitieux. Il leur manque des ressources, la stratégie qui leur permettra d’aller au niveau supérieur, les « bons » clients… Et ils n’avancent pas. Pourtant souvent ils se trompent sur les coupables. Ils ont déjà tout ce qu’il faut pour réussir. Ils ont tout et même trop : Trop d'offres, trop de cibles clients, trop de stratégies aussi

Quel est le visage de l’entrepreneur en France aujourd’hui ? Si l’on s’en réfère à la presse business : il est jeune, diplômé d’une grande école et à la tête d’une startup qu’il a créée après avoir quitté un cabinet de conseil en stratégie. Son super-pouvoir, c’est la levée de fonds. Son talon d’Achille… la rentabilité. Un startupper est un entrepreneur mais tous les entrepreneurs ne sont pas des startuppers. La force de l’entrepreneuriat c’est justement qu’il est ouvert à tous. C’est dans l’action que nous faisons nos preuves. Il n’y a pas UN modèle de business comme il n’y a pas UN modèle d’entrepreneur.  Le mot qui dépeint le mieux l’entrepreneuriat pour moi c’est le mot DIVERSITÉ.  La diversité est notre richesse. Nous devons la préserver et la mettre en avant. Derrière chaque entreprise qui se monte, il y a une histoire, des rêves, un parcours et

On confond souvent efficacité et productivité. Ces deux notions proches regroupent pourtant des réalités différentes. On peut être productif sans être efficace ou être efficace sans être productif. J'ai opté pour l'efficacité :). Pour être efficace une entreprise se doit d'aller à l'essentiel, de supprimer ou d'améliorer ce qui ne fonctionne pas. Mon métier c'est justement de débusquer les inefficacités. Améliorer l'efficacité de son entreprise c'est une question de finance, de stratégie mais pas seulement. L'efficacité se retrouve dans chaque aspect de la vie de l'entreprise. Alors j'ai eu envie d'aller interroger des experts sur ce qui était, dans leur métier, la première clé de l'efficacité pour une entreprise. Pour cette première, c’est Carole Benaiteau qui s’est prêté à l’exercice ! Son conseil : " Apprenez à parler avec justesse de vous et de votre entreprise " Je laisse la parole à Carole : « Savez-vous qui vous êtes ? Trop d’entreprises

Vous connaissez la théorie du Renard et du Hérisson ? Initiée par Isaiah Berlin, elle divise le monde en deux catégories : Les renards et les hérissons. Les renards s’éparpillent, veulent aller vite et parlent beaucoup. Les hérissons analysent, simplifient et prennent le temps de modifier leurs actions si elles ne sont pas suffisamment efficaces. D’après vous dans quelle catégorie se situent les entreprises performantes ? Dans celle des hérissons ! Ça me fait super plaisir 😊 Pas seulement parce que cela valide mes théories sur la performance des entreprises mais aussi parce que je suis – moi aussi – un hérisson. Je parle peu, je suis super timide et pour que je m’exprime il faut VRAIMENT que j’ai quelque chose à dire. Cette théorie a été une source de réconfort pour moi. J’ai pensé pendant longtemps que la réussite appartenait aux renards. Développer une entreprise ça n’est pas faire toujours plus, mais faire

Ce matin en buvant mon café je suis tombée sur cet article d’Alexandre Dana, le fondateur de Live Mentor : « Mon rapport (tumultueux) avec la comptabilité en tant qu’entrepreneur ». Cet article raconte son expérience personnelle mais fait aussi écho à des situations vécues par mes clients et par 99% des entrepreneurs que je rencontre. Je suis toujours assez gênée quand je vois des entrepreneurs avec de petits moyens dépenser une fortune en suivi administratif parce qu’ils ont trop de compta en retard à rattraper ou parce qu’ils sont complètement perdus dans leurs factures (voir même qu’ils ont perdu ces factures au sens propre). La compta ça n’a pas à prendre 1 jour par mois dans une petite structure. Cela devrait même pouvoir se faire en quelques heures voir minutes selon la taille de votre structure (je suis indépendante et j’y consacre moins de

Souvent les entrepreneurs se plaignent d'avancer dans le brouillard et de manquer de visibilité sur le futur de leur entreprise. Mon métier c'est justement de les aider à sortir de ce brouillard. Pour y parvenir, il y a un prérequis : des données de qualité (j’en parlais justement ici). Pour pouvoir suivre et améliorer la performance de son entreprise, il faut pouvoir avoir accès à ses principaux éléments chiffrés en quelques clics. Ca vaut pour les achats aussi bien que pour les ventes. Alors que le suivi des ventes est - relativement - facile à faire dans une activité hors ligne, cela peut vite être beaucoup plus compliqué pour une activité de vente à distance avec des volume de données importants et des prestataires de paiement pas toujours faciles à suivre

Je vous partage une série de 5 vidéos sur les entrepreneurs et la gestion réalisées pour le lancement de mon webinaire : Idée reçue #1 : Gérer mon entreprise ça prend du temps ! Idée reçue #2 : Gérer mon entreprise, c'est compliqué ! Idée reçue #3 : Gérer mon entreprise : C’est le travail de mon expert-comptable… Idée reçue #4 : Gérer son entreprise c’est bien mais ça ne rapporte rien ! Idée reçue #5 : Je n’ai pas besoin de suivi, je sais où j’en suis ! Pour vous inscrire au webinaire : https://mailchi.mp/dd476a4b8b65/webinaire-bloomroad

Il y a plusieurs étapes dans la vie d’une entreprise et de son dirigeant Tout commence généralement avec une envie irrésistible d’indépendance, la volonté de mettre du sens dans son travail et de grandes ambitions. Un jour l’envie devient plus forte que tout, une opportunité se présente et les portes de l’entrepreneuriat s’ouvrent à nous ! Alors nous faisons nos premiers pas dans ce nouveau monde : souvent intimidant, parfois impressionnant. Nous apprenons à en maîtriser les codes, les conventions, nous faisons notre étude de marché (parfois sur papier, le plus souvent avec le concours non sollicité de nos premiers clients et prospects ;)) et puis nous commençons à faire du chiffre d’affaires. Pas toujours autant et aussi vite que nous l’aurions souhaité mais nous réussissons petit à petit à transformer une simple idée en un centre de profit créateur d’emplois (au moins le nôtre