Blog

PARCOURS D’ENTREPRENEUR : AXEL CHANFRAULT D’ID MENEO

J’ai rencontré Axel dans mon groupe d’entrepreneur.

A la tête d’une agence Web depuis 2011, je l’imaginais ancien informaticien / ingénieur ayant décidé de prendre son envol après une première vie en tant que salarié. Et puis nous avons été déjeuner ensemble et j’ai découvert que son parcours n’avait rien à voir avec ce à quoi je m’attendais. Son parcours est inattendu, riche et inspirant. Il nous rappelle qu’entreprendre c’est se former et apprendre à tous les moments de la vie, se questionner et avancer toujours.

Je vous laisse découvrir son histoire à travers ses mots.

Qui es-tu Axel ?

Je m’appelle Axel Chanfrault, j’ai 39 ans, 3 enfants et je suis entrepreneur depuis 2011, à la tête d’une agence Web qui s’appelle ID Meneo.

Avant de créer mon entreprise j’étais chanteur et comédien dans des comédies musicales. Le problème, c’est que c’était un travail avec des revenus et des horaires aléatoires qui était difficilement conciliable avec ma vie de famille.

Il y a dix ans, j’ai donc décidé de reprendre mes études avec une licence en art du spectacle que j’ai complétée par un Master en Marketing en école de Commerce. Ces études m’ont amené à faire un stage dans une société de production audiovisuelle. Dans cette société nous devions calculer les droits d’auteurs et nous avions un logiciel pour le faire. Le problème c’est que le logiciel ne comprenait pas le langage des contrats. J’ai donc dû traduire ces derniers en langage informatique. Cela a été ma première expérience de l’informatique.

Petit à petit, j’ai été amené à faire plus de choses pour la communication de cette société de production. J’ai fait toute la communication d’une des filiales, je me suis occupé des réseaux sociaux qui étaient encore balbutiants et surtout j’ai fait leur site web. C’est comme cela que j’ai appris à faire des sites internet !

De fil en aiguille j’ai commencé à faire un site internet pour un ami puis pour un ami d’un ami… Mon activité était lancée.

Comment se sont passés tes débuts dans l’entrepreneuriat ?

J’ai créé ma structure en 2011. Au début j’étais entrepreneur en complément de mon activité d’intermittent du spectacle. La CCI m’avait conseillé sur le statut le plus adapté pour cumuler les deux activités (une SASU). J’ai développé mon activité avec ce statut et lorsque j’ai eu suffisamment de clients pour vivre complément de mon activité, j’ai arrêté de travailler comme intermittent du spectacle et je me suis consacré à 100% à mon agence web. C’était en 2013.

Les choses ont ensuite évolué par étape. En 2015 le premier employé a intégré l’agence, en 2017 nous avons franchi le cap des 200 K€ de chiffre d’affaires. Nous sommes aujourd’hui 3 personnes à l’agence.

Pourquoi avoir choisi l’entrepreneuriat et pas le salariat après tes études ?

Tout d’abord je ne connaissais pas du tout le monde du salariat. En plus, je n’étais pas dans la même position que les autres étudiants de ma promotion. J’avais une famille à charge et je devais subvenir à mes besoins. En prenant un emploi salarié adapté à mon niveau d’expérience j’allais mettre du temps à atteindre un niveau de rémunération suffisant pour faire vivre ma famille.

L’entrepreneuriat m’a paru être la meilleure solution pour pouvoir subvenir rapidement à mes besoins financiers.

Quels sont les principaux challenges que tu as rencontré dans le développement de ton activité ?

Développer une agence Web ça n’est pas évident. On a toujours l’impression de naviguer à vue et on ne sait jamais de quoi demain sera fait. En plus, n’ayant jamais été salarié je n’ai pas eu de modèle d’entreprise. J’ai donc dû créer ma propre organisation et j’ai parfois l’impression d’être créatif !

Je suis aussi face à un véritable enjeu de ressources humaines. Il y a peu de développeurs disponibles sur le marché et recruter n’est pas facile. Je dois être vigilant. La stabilité des équipes est un vrai facteur clé de succès.

Et comment vois-tu l’agence évoluer pour demain ?

Aujourd’hui je suis fier de voir que l’agence me permet de vivre et de faire vivre ma famille ainsi que celles de mes salariés. La suite des choses pour moi serait de réussir à consolider ma croissance et de sortir de l’opérationnel pour me concentrer sur le développement de l’agence.

J’aimerais que l’on soit une dizaine de personnes dans quelques années !

Si je regarde encore plus loin, j’adorerais être dans une situation où je ne suis plus obligé de travailler. Vers mes 50 ans peut-être… Cela ne veut pas dire arrêter de travailler mais seulement le faire différemment !

Est-ce que tu as eu un mentor ou des personnes qui t’ont inspiré dans le développement de ton entreprise ?

Je suis un peu la presse Business, je regarde ce qui se passe mais je ne saurais pas dire qui sont les « stars » dans mon milieu. Aujourd’hui j’ai de plus en plus conscience de l’importance de ne pas être seul dans son entreprise. J’adorerais avoir un mentor avec lequel je pourrais échanger, quelqu’un qui est à l’écoute, qui encourage et qui m’aiderait à relativiser les challenges. C’est d’autant plus important pour moi que je n’ai pas eu de modèle d’entreprise dont je pourrais m’inspirer…

Pour retrouver Axel, rendez-vous sur le site de son agence : ID MENEO ou sur LINKEDIN.

Publier un commentaire