Blog

Le minimalisme : Clé de la performance de l’entreprise

Combien d’entrepreneurs sont bloqués à un niveau de chiffre d’affaires et se sentent victimes d’éléments extérieurs qui les empêchent d’atteindre leurs objectifs ambitieux.

Il leur manque des ressources, la stratégie qui leur permettra d’aller au niveau supérieur, les « bons » clients… Et ils n’avancent pas.

Pourtant souvent ils se trompent sur les coupables. Ils ont déjà tout ce qu’il faut pour réussir.

Ils ont tout et même trop : Trop d’offres, trop de cibles clients, trop de stratégies aussi…

Ces éléments représentent un coût pour l’entreprise.

La réussite ne tient pas à une stratégie miracle, une ressource supplémentaire ou une action ponctuelle de SEO. Elle repose sur une réflexion globale sur l’entreprise, sa stratégie et sur la capacité de cette dernière à créer un maximum de valeur avec les ressources dont elle dispose.

Plus on multiplie les ressources moins l’on est performant.

Le minimalisme se développe de plus en plus dans nos maisons. Pourquoi ne pas l’appliquer aussi dans nos entreprises pour améliorer leur performance ?

Améliorer la performance de nos entreprises ça ne veut pas dire les réinventer du sol au plafond mais simplifier, optimiser et mieux penser ce que l’on fait déjà pour avoir plus de résultats.

 

SIMPLIFIER

Simplifier parce que lorsque l’on est entrepreneur on a tendance à se disperser.

L’être humain a horreur du vide. Tant que les clients n’arrivent pas en nombre suffisant sur une offre ou un produit, on va donc tout faire pour remplir son emploi du temps. C’est aussi une façon de laisser parler le doute qui nous habite. Car même lorsque l’on a une entreprise qui tourne depuis des années et une équipe autour de soi on est en proie au doute (en même temps qui ne l’est pas ?). Est-ce que notre offre, notre solution est vraiment la bonne ?

C’est comme cela que des entreprises qui fonctionnent bien mais qui ont encore besoin de consolider leur assise sur leur marché se lancent dans une toute nouvelle offre destinée à un tout nouveau marché. Que des indépendants multiplient les interventions auprès de publics qui sont très éloignés de leur cœur de cible, qu’ils s’épuisent en courant d’un rendez-vous à l’autre…

Les entreprises qui connaissent des succès rapides sont des entreprises « Super focus ». Elles proposent un produit à une cible à travers un canal de distribution.

Le minimalisme sur le plan commercial et marketing, cela revient à choisir les stratégies qui fonctionnent le mieux pour vous et continuer à les améliorer tout en délaissant progressivement les autres.

Sur le plan business ça veut dire miser sur vos offres « Vaches à lait », celles qui sont les plus rentables ou optimiser celles que vous aimez le plus pour qu’elles le deviennent…

 

Si cette stratégie vous laisse plus de temps libre c’est le bon moment pour prendre du temps pour vous ou pour réfléchir encore plus en profondeur sur votre stratégie. Si vous êtes du genre à avoir 30 idées à la minute ça ne sera pas facile au début mais cela vous permettra de faire le tri entre vos vraies bonnes idées (celles qui vont dans le sens de votre stratégie) et les moins bonnes.

OPTIMISER

Simplifier votre business c’est bien mais pas suffisant, il est aussi nécessaire de l’optimiser. C’est en travaillant sur les axes d’optimisation de votre business model que vous allez pouvoir révéler tout le potentiel de votre entreprise.

Optimiser son entreprise ça commence par l’analyser. Analyser vos marges, vos cash flows pour voir ce qui vous fait perdre de l’argent et ce qui vous en fait gagner. Ce travail, je l’adore. C’est ma passion. Tant et si bien que je l’applique à tout : mon entreprise, mes investissements locatifs, ma vie quotidienne et aussi les entreprises de mes clients 😊.

En analysant les entreprises de mes clients, je découvre régulièrement des produits vendus à perte ou pour une bien trop faible marge. Je découvre aussi des produits super rentables mais pas exploités à leur plein potentiel.

Souvent les moins rentables sont ceux qui représentent la plus grosse part du chiffre d’affaires (et réciproquement… 80% de votre chiffre d’affaires génère souvent 20% des marges).

Tout miser sur une offre qui représente 20% de son chiffre d’affaires serait prendre un risque fou et pas du tout sécurisant pour le dirigeant qui en plus généralement aime sincèrement ce produit qui représente 80% de son chiffre d’affaires même si il n’est pas suffisamment rentable (c’est aussi souvent l’amour pour ce produit qui fait qu’il n’est pas rentable, l’entrepreneur ayant toujours envie d’en donner plus au client pour qu’il soit satisfait).

C’est là qu’entre en jeu la troisième caractéristique d’un bon travail sur le business model. La créativité ! Repenser l’offre ou le produit et son circuit de distribution pour qu’il soit plus rentable. Supprimer le superflu pour valoriser l’essentiel et proposer le produit le plus adapté au client au prix qui sera le plus juste pour lui et pour le vendeur.

 

Cette méthodologie s’applique à toutes les entreprises et à tous les secteurs d’activité. Je l’ai appliquée dans mon entreprise, celles de clients dans des secteurs très différents et aussi dans des appartements que je loue pour en tirer 50% de revenus (et donc de marge) en plus par rapport au prix du marché.

Vous aimeriez savoir comment l’appliquer au vôtre ? Bloomroad propose ce mois-ci à trois dirigeants d’entreprise de bénéficier d’un rendez-vous de diagnostic gratuit. Demandez à être rappelé pour réserver votre session :

 

Publier un commentaire