Blog

Vous êtes entrepreneur, mais êtes-vous aussi chef d’entreprise ?

Il y a plusieurs étapes dans la vie d’une entreprise et de son dirigeant

Tout commence généralement avec une envie irrésistible d’indépendance, la volonté de mettre du sens dans son travail et de grandes ambitions. Un jour l’envie devient plus forte que tout, une opportunité se présente et les portes de l’entrepreneuriat s’ouvrent à nous !

Alors nous faisons nos premiers pas dans ce nouveau monde : souvent intimidant, parfois impressionnant. Nous apprenons à en maîtriser les codes, les conventions, nous faisons notre étude de marché (parfois sur papier, le plus souvent avec le concours non sollicité de nos premiers clients et prospects ;)) et puis nous commençons à faire du chiffre d’affaires.

Pas toujours autant et aussi vite que nous l’aurions souhaité mais nous réussissons petit à petit à transformer une simple idée en un centre de profit créateur d’emplois (au moins le nôtre dans un premier temps).

Si le développement des premiers temps se fait un peu comme on peut, avec l’augmentation du chiffre d’affaires et du volume d’activité, notre métier d’entrepreneur évolue.

Nous ne pouvons plus nous contenter d’être des experts de notre métier, nous devons aussi devenir des chefs d’entreprise.

Si certains considèrent leur société avec un regard de chef d’entreprise dès le premier jour, je constate que ça n’est pas toujours le cas.

Pourtant il est important de construire son entreprise pour l’inscrire dans le temps. Quête de sens, vision, mission, tous ces mots n’ont de valeur que s’ils s’inscrivent dans une logique économique. Et c’est pour s’inscrire dans cette logique économique que l’on a besoin de voir notre société avec le regard d’un chef d’entreprise !

L’entrepreneur est un développeur – son objectif premier est de faire du chiffre d’affaires peu importe ce qu’il en coûte. Le chef d’entreprise doit aussi être un gestionnaire.

L’entrepreneur est un développeur, le chef d’entreprise doit aussi être un gestionnaire.

Son travail est de faire le tri entre le bon chiffre d’affaires et le mauvais – celui qui coûte à l’entreprise plus d’argent qu’il ne lui en rapporte, de gérer les salariés et / ou les prestataires et d’utiliser sa connaissance de l’entreprise et de son marché pour prendre des risques maîtrisés.

Pour cela le chef d’entreprise doit intégrer la gestion de son entreprise dans son quotidien. Même si vous pouvez sous-traiter une partie de votre gestion et que vous n’avez pas de difficulté à déléguer un maximum de choses :

Il y a une chose que vous ne pouvez pas déléguer, c’est la prise de décision.

Vous êtes à la barre de votre entreprise et à ce titre vous devez décider des orientations stratégiques, savoir où en est votre entreprise en temps réel pour vous inscrire dans une croissance durable et solide. Mais comment faire et surtout par où commencer lorsque l’on est expert de son métier mais pas expert financier ?

La première étape pour gérer son entreprise ça n’est pas de mettre en place des tableurs Excel compliqués.

Au contraire même ! La première étape c’est de mettre en place des bonnes pratiques ! Rien de compliqué, seulement des réflexes qui vous permettront de suivre les performances de votre entreprise, anticiper votre trésorerie et la gérer sereinement.

En travaillant avec mes clients, j’ai identifié 5 bonnes pratiques faciles à mettre en place et qui vous permettront d’améliorer les performances financières de votre entreprise.

Ces 5 bonnes pratiques, j’ai décidé de les partager au cours d’un webinaire qui aura lieu le 5 avril prochain. Pour vous joindre à nous, il vous suffit de vous inscrire en cliquant sur le lien ci-dessus.

Si vous êtes intéressé mais pas disponible le 5 avril, vous pouvez vous inscrire. Le webinaire sera enregistré !

Publier un commentaire