Blog

Avez-vous le temps d’avoir plus de clients ?

La vie de l’entrepreneur est une quête au toujours plus : Plus de clients, plus de chiffre d’affaires… Mais lorsque l’on est dans le domaine des services : que l’on soit consultant, freelance, coach ou thérapeute, notre capacité de travail est limitée par un élément : Le temps !

 

Le temps est une donnée fixe et limitée.

Si vous souhaitez inscrire votre entreprise dans la durée, il vaut mieux garder un peu de ce temps pour vos loisirs et pour vos proches. Sinon, vous risquez de vous épuiser et de devoir fermer votre entreprise après seulement quelques années d’activité.
Mais savez-vous au juste combien d’heures de prestation vous pouvez réaliser en un mois et si c’est suffisant pour atteindre votre objectif de chiffre d’affaires et de rémunération ?
Voici quelques chiffres pour vous aiguiller dans votre réflexion

 

60 %

C’est la part de votre temps de travail que vous pouvez consacrer à vos clients ! Si vous travaillez sur des missions courtes ou à l’heure, c’est l’équivalent de 3 jours de travail par semaine.
Les deux autres jours ne sont pas des jours de vacances mais des jours à consacrer aux tâches essentielles de la vie du chef d’entreprise : la prospection, la communication, l’administratif…
Si pour pouvoir vivre de votre activité vous avez besoin de passer 5 jours à produire pour vos clients, vous n’avez plus le temps de vous occuper du reste. Vous pourrez alors dire bonjour au retard administratif, aux papiers qui s’amoncèlent et surtout vous risquez de voir votre chiffre d’affaires s’écrouler avec le temps !

 

24 heures

Si l’on part sur l’hypothèse d’un temps de travail de 3 jours par semaine et de 8 heures par jour, vous avez 24 heures à consacrer à vos clients chaque semaine.
En fonction de votre activité, il est probable que ces 32 heures incluent du temps passé dans les transports, du temps à préparer et à finaliser vos rendez-vous… Du temps que vous ne pouvez pas toujours facturer à vos clients mais qui réduisent sensiblement votre taux horaire et donc votre capacité à faire du chiffre d’affaires.

 

Sur ces 24 heures combien pouvez-vous réellement en facturer à vos clients ?

La réponse dépend de votre activité : un consultant ou un freelance peut facturer une journée complète de travail. Pour un coach, c’est beaucoup plus compliqué… Quoi qu’il en soit, il est important que vous sachiez répondre à cette question.
Une fois que vous savez combien d’heures vous pouvez facturer à vos clients chaque semaine, vous pouvez aisément en déduire votre plafond de chiffre d’affaires hebdomadaire et en déduire votre capacité de chiffre d’affaires annuel (attention à ne pas oublier que vous avez besoin de partir en vacances de temps en temps 😉).

 

Connaître votre plafond de chiffre d’affaires c’est une étape, et après :

Qu’est-ce que ce résultat vous dit ? Ce chiffre d’affaires est-il suffisant pour vous permettre d’atteindre votre objectif de rémunération mensuelle ?

Si ça n’est pas le cas rien n’est perdu ! Car il est fort probable que d’une mission ou d’une offre à l’autre votre taux horaire soit très variable. Un euro de chiffre d’affaires sur votre offre A ne vous rapporte pas autant qu’un euro de chiffre d’affaires sur votre mission B.

Il y a donc sûrement des missions que vous pouvez privilégier ou des ajustements à faire sur vos offres existantes pour pouvoir vous verser le salaire que vous souhaitez.

Si vous ne savez pas comment faire pour y parvenir, j’organise un atelier en ligne et en petit groupe – 5 personnes maximum – pour vous y aider le jeudi 28 septembre prochain (pour plus d’informations et pour vous inscrire c’est par ici).

Publier un commentaire