Blog

7 façons de booster les performances de votre entreprise

Si vous êtes entrepreneur et que vous souhaitez augmenter vos revenus, il est probable que l’envie d’avoir des revenus passifs vous ait déjà – au moins – effleuré l’esprit. Il faut dire que l’idée de créer un produit d’information qui se vend tout seul et de gagner de l’argent en dormant est extrêmement séduisante, non ?

L’idée a tout pour plaire mais il faut savoir qu’avant de dégager de l’argent grâce à vos revenus passifs, il va vous falloir créer un produit de qualité et surtout constituer une communauté engagée. Cela peut prendre des mois… voire des années !

Si le fait de créer de tels produits ne vous tente pas ou que vous n’avez pas encore une communauté qui vous permette de générer des revenus passifs alors je vous propose de découvrir 7 techniques alternatives qui vous donneront des résultats rapides sur vos clients existants. Ces techniques, je les connais bien pour les avoir testées sur moi ou sur mes clientes et croyez-moi… elles fonctionnent !

 

#1 – Gagner de l’argent grâce à vos actifs sous-exploités :

Vous avez sûrement des outils de travail que vous n’utilisez pas tout le temps (voir pas du tout). Pourtant ça n’est pas parce que vous ne les exploitez pas que personne ne pourrait en avoir besoin !

Pourquoi ne pas louer votre salle de réunion ou votre véhicule de société quand vous n’en avez pas besoin ?

Mise en pratique : Cette méthode, je l’utilise moi-même dans le cadre d’un investissement locatif. Mes locataires n’ont besoin ni de cave ni de parking. Je loue donc ces derniers séparément ce qui me permet de générer chaque mois 100 euros de plus que si je louais l’ensemble en un bloc. Chiffre d’affaires annuel : 1200 euros pour moins de 3 heures de travail (et 0 investissement).

 

#2 – Monter en gamme :

Et oui pour gagner plus, une des meilleures clefs c’est de vendre plus cher ! C’est évident mais aussi très difficile à faire pour la plupart des entrepreneures que j’accompagne. Si vous avez des difficultés pour augmenter vos tarifs alors vous pouvez aussi proposer un service plus haut de gamme avec un bénéfice client qui sera plus élevé.

Mise en pratique : Pour reprendre l’exemple de mon investissement locatif, je loue en meublé mais plutôt que de proposer un lit, une table et 2 chaises pliables, j’ai fait le choix d’en faire un appartement confortable où un expatrié pourrait trouver tout ce qu’il lui faut pour s’installer quelques mois sans rien acheter… C’est donc un bénéfice pour lui qui me permet de dégager 2400 euros de chiffre d’affaires annuel supplémentaire pour un investissement initial de moins de 1500 euros – très vite rentabilisés donc !

 

#3 – Arrêter de découper vos prestations :

Souvent pour augmenter leur chiffre d’affaires, mes clients cherchent à vendre plus de prestations à plus de clients avec un prix moyen de prestation assez faible.

A moins que vous ne soyez déjà installé depuis très longtemps et que vous n’ayez aucun effort de développement commercial à faire, il y a peu de chance pour que cette stratégie soit gagnante. En effet, acquérir un nouveau client vous prend du temps et donc de l’argent.

Mise en pratique : Proposez des prestations complètes ! Il est très probable que pour acquérir 5 clients qui vont vous rapporter chacun 200 euros, vous allez devoir passer beaucoup plus de temps que pour trouver un seul client pour une mission à 1000 euros. Ne sous-estimez pas les coûts d’acquisition de vos clients… Ce qui m’amène à mon point suivant :

 

#4 – Proposer des forfaits :

Vous connaissez bien vos clients alors profitez-en pour leur proposer des forfaits adaptés à leurs besoins. Lorsque vous proposez un forfait à votre client, il est plus focalisé sur le bénéfice que vous allez lui apporter que sur le nombre d’heures que vous allez passer à travailler pour lui et c’est plus rentable pour vous !

Mise en pratique : Je fonctionne principalement au forfait sur mes missions. Avant que je n’automatise ce processus, il m’est arrivé de passer des journées entières à peaufiner des devis – je suis très perfectionniste… Quelle frustration si le client décide d’annuler la prestation. Et même lorsque le client décide de passer par vous, c’est une journée à ajouter au temps que vous avez passé sur le dossier. Pas bon pour votre rentabilité !

 

#5 – Et des abonnements !

J’adore le principe de l’abonnement. Je trouve que c’est un business model très intéressant. Il apporte beaucoup de valeur à votre client qui sait qu’il peut se reposer sur vous (et à vous aussi par conséquent). Votre client utilisera rarement son abonnement au maximum de ce qu’il pourrait faire.

Mise en pratique : Les activités de service se prêtent plutôt bien à ce système de l’abonnement. Vous avez réalisé votre prestation et votre client sait qu’il risque d’avoir besoin de vous dans la phase de suivi. Proposez-lui un abonnement, cela le rassurera sur le fait qu’il pourra compter sur vous par la suite et ça vous assurera un revenu additionnel sans avoir à chercher de nouveaux clients. Deux abonnements à 250 euros par mois c’est 6000 euros de chiffre d’affaires supplémentaire par an !

 

#6 – Déléguer tout ce que vous pouvez déléguer :

Un de mes livres préférés sur l’entrepreneuriat c’est le « eMyth » de Michael Gerber. Il n’est pas traduit en français mais si vous comprenez l’anglais, lisez-le ! Le grand principe de Michael Gerber – que j’ai aussi fait mien – c’est que pour réussir il faut : travailler SUR son entreprise et pas DANS son entreprise. En d’autres mots, vous devez prendre de la hauteur, décider des orientations stratégiques mais pas TOUT produire.

Mise en pratique : Vous ne pouvez peut-être pas encore embaucher quelqu’un mais vous pouvez sûrement avoir recours à un freelance qui se chargera de réaliser pour vous une partie des tâches – qu’en plus vous n’aimez pas – pour vous permettre de sortir la tête du guidon et de vous concentrer sur les tâches à plus forte valeur ajoutée !

 

#7 : Gérer votre temps comme si vous aviez déjà tous les clients qu’il vous faut :

Vous êtes encore en phase de lancement d’activité, vous savez qu’il vous faudrait 10 clients pour vivre de votre activité, vous n’en avez que 5 et vos journées sont déjà bien remplies ? Comment ferez-vous lorsque vous aurez ces 10 clients ? Est-ce que vous ne donnez pas à vos 5 clients beaucoup plus que ce pourquoi ils vous payent ?

Mise en pratique : Définissez le temps que vous souhaitez passer à priori sur une mission. En cours de mission assurez-vous que vous êtes dans les clous puis utilisez le temps que vous devriez passer avec les 5 clients qui vous manquent encore à les chercher !

 

J’espère que ces 7 pistes auront été une source d’inspiration pour vous ! Ce sont toutes des techniques testées et éprouvées que j’utilise aussi bien pour moi que pour mes clients en accompagnement. Toutes ces méthodes ne conviendront pas forcément à votre activité, c’est à vous de trouver celles qui seront le plus en adéquation avec qui vous êtes et vos besoins.

 

Envie de booster les résultats de votre entreprise sans travailler plus ? Cliquez ici et découvrez la méthode en 4 étapes développée par Bloomroad pour y parvenir.

Commentaires

  • 21 juin 2017
    répondre

    Anne Catherine

    Merci pour cet article très instructif !
    Comment pratiquez-vous l’abonnement ? J’ai du mal à saisir l’intérêt pour le client.

Publier un commentaire