Blog

Freelance, coach, thérapeute ou consultant : Connaissez-vous votre vrai taux horaire ?

Si vous êtes fâchés avec vos chiffres, vous avez peut-être tendance à confondre votre taux horaire affiché – ce que vous demandez à vos clients pour une heure de prestation – avec votre taux horaire réel – qui comprend votre temps de travail effectif mais aussi tous les à-côtés comme le temps passé à vous rendre sur le lieu de rendez-vous, la préparation et la finalisation …

Le taux horaire c’est ce que vous facturez à vos clients pour une heure de travail réalisé, que ce soit en face à face – si vous êtes coach ou thérapeute – ou à produire pour le compte de votre client – si vous êtes freelance ou consultant.

Prenons l’exemple d’un coach qui se déplace chez ses clients. S’il facture une heure de coaching à 100 € mais qu’il passe deux heures dans les transports pour se rendre sur place et 1h en préparation de séance alors son taux horaire réel n’est pas de 100 € mais de… 25 € !

 Quelles conséquences sur vos tarifs ?

Même si vous ne pouvez pas demander à votre client de prendre en charge votre temps de transport ou de préparation, c’est un élément important à avoir en tête lorsque vous déterminez vos prix de vente : si vous allez rencontrer vous-même vos clients sur leur lieu de travail vous avez le droit – et le devoir 😉 – de demander plus qu’un confrère qui fournira les mêmes prestations par Skype car il vous faudra plus de temps. Par ailleurs, votre client considère sûrement ces rendez-vous « réels » comme un plus (qui a donc une valeur).

Et sur votre capacité à générer du chiffre d’affaires ?

S’il vous faut deux heures pour réaliser une prestation d’une heure en face à face, votre temps n’étant pas extensible, le nombre de clients que vous allez pouvoir accepter sera réduit d’autant.

Définir le temps de production nécessaire pour une heure de temps facturable c’est aussi être plus réaliste sur le nombre de prestations maximales que vous allez pouvoir réaliser chaque mois. Cela vous permet de déterminer si votre activité va pouvoir être rentable et de prendre les décisions qui s’imposent : augmenter vos prix / diminuer votre temps de travail pour chaque prestation.

Des astuces pour augmenter votre taux horaire – réel :

Optimisez vos déplacements – louez un bureau ou prévoyez de passer un après-midi entier les banquettes de ce café que vous aimez tant, faites certains de vos rendez-vous sur Skype… La liste des solutions que vous pouvez implémenter est longue. A vous de savoir lesquelles vont faire sens pour votre business !

Le système du forfait :

Si vous souhaitez vous déconnecter – un peu – de ces notions de taux horaire et booster votre rentabilité par client, je vous recommande de proposer des forfaits. Pourquoi ? Parce que proposer un forfait c’est proposer un résultat : le client n’est plus – complétement – focalisé sur le temps que vous avez passé avec ou pour lui mais sur le résultat que vous allez lui apporter. Avec cette solution, vous pouvez proposer plus de choses et bénéficier d’un meilleur effet de levier en réutilisant des outils déjà mis en place pour d’autres clients par exemple.

Et la feuille de temps…

Par contre il est essentiel que vous sachiez combien d’heures vous avez passé sur chaque mission pour en valider la rentabilité. Pour y parvenir, la meilleure solution est de mettre en place une feuille de temps dans laquelle vous consignerez vos heures. Si cela demande des efforts au début, cela devient vite un automatisme !

Et vous ? Comment est-ce que vous vous assurez de la rentabilité de vos clients ? Dites le dans les commentaires.

Envie de travailler mieux et de gagner plus ? Inscrivez-vous à la newsletter ici et vous recevrez dès la semaine prochaine le guide : 5 techniques pour augmenter vos marges.

Publier un commentaire