Blog

Pour une trésorerie maîtrisée en 2017

Lorsque j’échange avec des chefs d’entreprise et des indépendants sur les difficultés qu’ils rencontrent au quotidien dans la gestion de leur entreprise, il y a un élément qui revient – très – souvent : c’est la trésorerie !

Il faut dire que la trésorerie c’est le nerf de la guerre. Moins facile à appréhender que la rentabilité, c’est pourtant elle qui fait et défait des entreprises. Un dépôt de bilan c’est par définition : une cessation de paiement, quelle qu’en soit l’origine… A l’heure des bonnes résolutions, je vous propose quelques pistes pour une trésorerie plus sereine en 2017.

Idée #1 : Anticipez !

Si vous avez une activité saisonnière, vous le savez : votre trésorerie évolue par cycle avec des périodes de pic et des périodes de creux… Si vous vendez des maillots de bain, il y a fort à parier que les mois avant la saison d’été soient plus difficiles !

Si vous avez la chance de savoir à l’avance quelles seront les périodes les plus difficiles pour votre trésorerie alors anticipez ces périodes :

en évitant les dépenses qui ne sont pas nécessaires dans les périodes qui précèdent
en négociant des délais plus longs avec vos fournisseurs
en investissant votre énergie dans des activités qui vous permettent de générer de la trésorerie plus rapidement si votre activité le permet.
N’oubliez pas non plus que vous si vous bénéficiez d’un crédit de TVA vous pouvez dans certaines conditions en demander le remboursement. Cela vous permettra de retrouver un peu de sérénité en période de creux…

Idée #2 : Achetez mieux !

Si vous êtes commerçant ou que vous vendez des produits alors vous devez très certainement vous fournir en matières premières ou marchandises auprès de fournisseurs externes. Si vos fournisseurs ont tout intérêt à vous vendre le plus de marchandises possible et vous proposent des tarifs dégressifs pour vous pousser à l’achat, il y a pour vous un arbitrage à faire entre acheter et préserver votre trésorerie.

Outre l’impact d’une facture d’achat sur votre trésorerie, vos stocks ont un coût et les invendus encore plus. A combien devrez-vous vendre les marchandises qui vous resteront sur les bras en fin de saison ? Si la perte est plus importante que ce que vous allez gagner en achetant en grande quantité alors je ne peux que vous encourager à préserver votre trésorerie et à acheter moins – quitte à recommander en cas de demande importante !

Idée #3 : Faites-vous payer plus vite !

Je vois déjà la mine déconfite de certains à la lecture de ce conseil : vous vous dites qu’il n’est pas applicable à votre entreprise. C’est peut-être le cas notamment si vous travaillez avec des gros acteurs institutionnels qui payent mal… Néanmoins, j’aimerais vous soumettre deux axes de réflexion :). Le premier s’adresse en priorité aux professionnels de la prestation de service : coachs, consultants… Pourquoi ne pas demander le paiement de vos prestations préalablement au démarrage de votre mission ?

Si vous pensez que ça n’est pas pour vous et que vos clients n’accepteraient pas, vous n’êtes pas seuls. D’ailleurs, c’est ce que je pensais jusqu’à il y a peu de temps… Jusqu’à ce que je m’aperçoive que la coach qui m’accompagne se faisait payer à l’avance pour toute sa prestation et que cela ne m’avait même pas posé problème. J’ai confiance en son sérieux et sa capacité à m’amener les solutions que je cherche. Si vous avez des doutes, voyez comment vous pouvez mettre cette solution en pratique dans votre activité et faites un test avec un client !

Si les pratiques de votre secteur ne permettent pas ce type de pratique, alors vous pouvez inciter vos clients à vous payer plus vite en mettant en place une politique d’escompte et en leur offrant une remise incitative en cas de paiement comptant. Cela donnera envie à vos clients de vous payer plus vite ;).

Si vous souhaitez aller plus loin dans la planification et l’analyse de votre trésorerie, vous pouvez aussi travailler sur un prévisionnel de trésorerie (seul ou avec un peu d’aide 🙂 ). Je vous proposerai une méthodologie étape par étape pour en construire un dans un prochain article. Si vous souhaitez rester informé de mes nouvelles publications, vous pouvez vous inscrire à ma newsletter ici.

Publier un commentaire