Blog

L’innovation ça n’est pas que pour les startups !

Le développement de la rentabilité est au cœur des préoccupations des dirigeants, quelque soit la taille des entreprises qu’ils ont à gérer. En effet, une rentabilité améliorée c’est la perspective d’une meilleure trésorerie, de nouveaux investissements mais aussi parfois celle d’une meilleure rémunération pour les dirigeants de petites entreprises. Alors, quelles sont les options pour ceux qui souhaitent gagner plus avec leur entreprise ?

Les approches pour développer sa rentabilité :

Pour développer la rentabilité d’une entreprise qui opère dans un secteur déjà bien établi, on retient généralement deux approches :

  • La première consiste à réduire les coûts : c’est une stratégie qui a les faveurs de nombreux dirigeants et actionnaires car c’est elle qui donne le plus de résultats à court-terme. La mise en œuvre est facile et l’on voit très rapidement le résultat des coupes effectuées sur la trésorerie et le résultat de la société. Malheureusement les réserves de charges à économiser dans une entreprise sont limitées et pour chaque économie réalisée aujourd’hui il peut y avoir des conséquences demain en termes de chiffre d’affaires ;
  • La seconde consiste à augmenter les revenus : C’est une stratégie qui est plus longue à mettre en place mais qui peut aussi être plus porteuse pour l’entreprise sur le long terme car elle va lui permettre de grandir. Elle passe souvent par le développement de nouveaux produits ou la vente de produits existants sur de nouveaux marchés par exemple.
  • Il existe aussi une autre façon de voir les choses, souvent négligée par les entreprises qui opèrent dans des secteurs dits « classiques » et qui peut avoir des impacts aussi bien sur la structure de coûts que sur le chiffre d’affaires : c’est l’innovation !

 

L’innovation, qu’est-ce que c’est ?

Le Petit Larousse propose la définition suivante pour l’innovation : « Introduction, dans le processus de production et/ou de vente d’un produit, d’un équipement ou d’un procédé nouveau. »

Contrairement à certaines idées reçues, l’innovation ne repose donc pas sur la technologie mais sur la nouveauté. L’innovation ça n’est donc pas seulement pour Apple, Google et les start-ups internet dont on parle tant mais c’est aussi pour vous si vous êtes commerçant, artisan ou même consultant à condition que vous proposiez un service ou une approche que votre client n’aura jamais vue ou expérimentée ailleurs !

La plupart des startups se sont créées sur une innovation – c’est d’ailleurs ce qui leur permet de prendre rapidement des parts de marché – mais ça ne signifie pas que vous ne pouvez pas innover si vous êtes déjà en activité dans un secteur bien installé.

Par ailleurs, une innovation ce n’est pas forcément un nouveau produit, ça peut aussi être une nouvelle façon de consommer un produit existant (payer un abonnement mensuel pour un logiciel plutôt que d’acheter une licence en une fois) ou une nouvelle façon de proposer un service qui le rendra moins cher à produire par exemple (proposer des formations en ligne ou à distance au lieu de les proposer en présentiel…).

En tant que dirigeant d’entreprise, vous connaissez déjà vos clients et votre marché alors qui est mieux placé que vous pour tirer parti votre avantage concurrentiel et innover dans votre domaine ? Vous avez toutes les cartes en main, il ne vous reste plus qu’à voir comment les utiliser.

 

5 pistes pour innover dans votre TPE

  • Capitalisez sur vos savoir-faire : Vous avez la chance de bien connaître votre métier et votre marché, profitez-en pour en tirer un avantage concurrentiel plutôt que de vouloir tout réinventer ;
  • Ne vous éloignez pas trop des attentes de votre cible : Ce sont vos clients qui font votre entreprise. Lancer un produit destiné à une cible très éloignée de votre clientèle habituelle risque fort de perturber votre message et d’avoir des conséquences néfastes sur la fidélité de vos clients ;
  • Ne vous lancez pas dans un projet trop ambitieux : Soyez en phase avec vos besoins. Si votre idée est de développer une source de revenus complémentaires à 3 mois, ne vous lancez pas dans un challenge qui mettra plusieurs années à vous rapporter un premier euro. N’hésitez pas à décomposer votre projet en plusieurs phases avec à chaque fois un produit que vous pourrez vendre à vos clients. Outre l’apport financier, cela vous permettra de tester à chaque fois la viabilité de votre projet final.
  • Parlez, échangez, discutez de vos idées : C’est la meilleure manière de faire grandir votre projet et de vous nourrir des idées des autres. Alors ne gardez pas votre projet pour vous et n’hésitez pas à vous confronter à vos clients, vos fournisseurs et même pourquoi pas à vos concurrents…
  • Prenez du temps pour vous ressourcer : Votre entreprise vous tient à cœur et vous avez peut-être du mal à vous en éloigner ;). Apprenez à déconnecter quelques heures de temps à autre, c’est le meilleur moyen pour prendre du recul et favoriser les idées neuves. Les plus grandes idées émergent souvent lorsque l’on s’y attend le moins !

Envie de booster les résultats de votre entreprise sans travailler plus ? Cliquez-ici et découvrez la méthode en 4 étapes développée par Bloomroad pour y parvenir.

Publier un commentaire